Routes: les "dispositions pratiques" prises pour des ouvrages "conformes"

Version 1

    La mesure est désormais en vigueur. Toute entreprise et bureau de contrôle auteurs de travaux routiers non conformes seront sanctionnés. Mais pour endiguer le phénomène qui commençait à être légion, le ministère des Infrastructures a pris des «dispositions pratiques», selon son premier responsable, Amédée Kouakou Koffi.

    Le ministère est maintenant «très, très regardant» sur 2 points. Il s’agit de la «capacité» de l’entreprise et celle du bureau de contrôle «à faire le travail», a révélé le ministre Amédée Kouakou.

    C’était fin octobre dernier au cours de la visite de chantier qu’il effectuait sur le boulevard de France redressé (Cocody) qui enregistre des points de dégradations prématurés.

    L’engagement pris  pour  de telles vérifications entre dans le cadre de l’application de la communication prise en Conseil des ministres, relative aux sanctions à l’encontre des acteurs de la chaîne de réalisation des travaux routiers.

    Ainsi, «vous verrez que les nouvelles routes qui sont en train d’être construites vont tenir 15-20 ans», a promis Amédée Kouakou.

    ACTUROUTES - la vie, comme ça roule | Actualité | Routes: les "dispositions pratiques" prises pour des ouvrages "conform…

    Kouamé Sylvestre KOUASSIKouamé Serge KOUAKOUmarie-pascale bayeDavid Aurelie KOUASSIRamatou YEOHPULCHERIE ACHIKouassi Jacques Florentin KOUAMESiaka Ouattara KrapaKouakou noel KouameAmani Kévin KOUAKOUMonné Marie Nadège GONDOKouakou Camille GOLIPASCAL N'ZUE