L’OMA LANCE SES MATINEES CREATIVES SUR LA MOBILITE AFRICAINE / OMA LAUNCHES ITS CREATIVE MORALS ON AFRICAN MOBILITY

Version 1

    La première édition/the first edition

    Le samedi 06 Octobre 2017, s’est ténue à l’espace Jokkolab à Abidjan sise Angré, la première matinée OMA avec la participation des communautés Oms, sécurité, Ovillage, Mys’tic, Babylab, Open streetmap, des  étudiants de l’Université FHB d’Abidjan, pour ne citer que ceux là.

    Ce fut l’occasion de présenter les canaux de communications de l’OMA (page facebook, tweeter et jive) tout en insistant particulièrement sur l’utilisation et  la matière à apporter sur jive, c'est-à-dire les innovations, les pratiques (bonnes et mauvaises) en matière de mobilité sur le continent Africain. Une inscription des participants sur la plateforme a permis à ces derniers de se familiariser avec cet important outil de communication et de diffusion de production des connaissances sur la mobilité africaine.

    Des ateliers créatifs sur des sujets en rapport avec la thématique actuelle de l’OMA « la maintenance automobile en Afrique » a permis aux participants d’explorer les questions qui leur ont été soumises et de faire des propositions quelques fois très innovantes.

    Le tableau ci-dessous résume le contenu des travaux en commission.

    SOUS-THEMES

    QUESTIONS

    REPONSES DES COMMISSIONS

     

    Commission 1

     

    1) Etat du parc automobile et maintenance des véhicules en Côte d’Ivoire

     

    1) Que pouvez vous dire de l’état des véhicules en CI et particulièrement à Abidjan ?

    -Les véhicules sont vieillissants avec un âge moyen supérieur à 20 ans

    2)Selon vous, quelles sont les causes de cet état des véhicules en CI ?

    -Le mauvais état des routes

    -l’insuffisance de l’entretien des véhicules

    -la mauvaise qualité des carburants utilisés

    3) Quelles solutions proposez-vous pour avoir des véhicules en bon état ?

    -Réguler l’importation des véhicules d’occasion en limitant l’âge

    -Réduire le coût des véhicules neufs

    -Mise en place d’une loi interdisant la circulation de véhicule d’un certain âge

    -Mettre en place une application automobile (alerte) qui annonce le jour de la visite technique

     

    Commission 2

     

    2) Etat de la voirie et maintenance des véhicules

    1) Que pouvez vous dire de l’état de la voirie dans les villes ivoiriennes et  particulièrement Abidjan?

    -Dégradation de la voirie

    -Insuffisance des voies bitumées

    -vieillissement du bitume

    2) Selon vous, quelles sont les causes de cet état de la voirie en CI ?

    -La mauvaise qualité des matériaux de construction

    - insuffisance des entretiens

    - le non respect des poids à l’essieu (surcharge des poids lourds)

    -Absence ou mauvaise utilisation des canalisations)

    3) Quelles solutions proposez-vous en termes de voirie pour avoir des véhicules en bon état ?

    -l’utilisation des matériaux de qualité pour la construction des routes

    -Construction de bons réseaux de drainage

    -veiller au suivi des sanctions face à la surcharge des véhicules

    - Veiller à l’entretien des routes

     

    Commission 3

     

    3) La pneumatique dans la maintenance automobile

    1) Que pouvez-vous dire de l’état de la pneumatique du parc automobile en CI ?

    La plupart des pneus utilisés en CI sont des pneus d’occasion qui ont une durée de vie réduite

    2) Quelles sont les causes des problèmes de maintenance liés à la pneumatique des automobiles en CI ?

    -La dégradation de la voirie

    -L’inadéquation du pneu à la charge du véhicule

    -l’insuffisance de suivi dans le contrôle des visites techniques des automobiles

    - la non perception du danger lié au manque d’entretien des pneus

    3) Quelles solutions proposez-vous pour des pneus en bon état et durables ?

    - Rendre accessible les pneus neufs aux populations à travers la baisse des prix

    - Sensibilisation à la maintenance pneumatique ainsi qu’aux dangers liés à l’utilisation des pneus usés

    -La mise en place d’une application automobile (alerte) qui déterminerait et signalerait à l’automobiliste le kilométrage, la pression et le degré d’usure des pneus

    -Organiser le secteur des vulcanisateurs en mettant l’accent sur la formation

    La présentation de ces résultats en plénière a permis aux autres participants de mieux comprendre toutes les thématiques abordées et de faire des contributions.

    Cette matinée s’est achevée sur une belle note de satisfaction des participants qui étaient heureux d’avoir contribué à cette rencontre très enrichissante sur la Mobilité.

    Chers acteurs de la mobilité, l’OMA vous dit un grand merci pour votre présence honorée et vous encourage à contribuer sur ces différents canaux de communication. Le prochain rendez-vous est pris pour le 11 Octobre 2017 à Bouaké avec la deuxième OMA Matinée qui s’annonce très fournie avec des débats entre acteurs de la mobilité (experts, Opérateurs et concepteurs de la mobilité).

     

    ENG


    Saturday, October 06, 2017, was held at the Jokkolab space in Abidjan located Angré, the first morning OMA with the participation of communities Oms, security, Ovillage, Mys'tic, Babylab, Open streetmap, University students FHB of Abidjan, to name only those there. It was an opportunity to present the communication channels of the OMA (facebook page, tweeter and jive) while insisting particularly on the use and the material to bring on jive, that is to say the innovations, the practices (good and bad) in mobility on the African continent. Participants' registration on the platform has enabled them to become familiar with this important communication and dissemination tool for producing knowledge about African mobility.


    Creative workshops on topics related to the current theme of the OMA "car maintenance in Africa" allowed participants to explore the questions submitted to them and to make some very innovative proposals.

    The table hereinbefore summarizes the contents of the work in committee

    The presentation of these results in plenary allowed the other participants to better understand all the topics covered and to make contributions.This morning ended with a good note of satisfaction from the participants who were happy to have contributed to this very rewarding meeting on Mobility.Dear actors of mobility, the OMA wish you a big thank you for your honored presence and encourage you to contribute on these different channels of communication. The next meeting will take place on October 11, 2017 in Bouaké with the second OMA Matinée, which promises to be full of debates between mobility actors (experts, Operators and mobility designers).

     

    laurence UllmannKouamé Sylvestre KOUASSImarie-pascale bayeKouakou noel KouameKouamé Julien KOUASSIJerry Rawlings MbabaliJoseph SemujuKouamé Serge KOUAKOUKOUASSI BENJAMIN LAURENT DIBYYao mathias Loukouyao marius yaRamatou YEOHKouakou Camille GOLIPASCAL N'ZUEKrognon Aimé CoulibalyCharlette N'Guessan Désirée N'GuessanGuy Maurel KonanWilfried BROUJaures OueMontresor KonanYao SAGNAJeannot KOUASSILOULOU ALEX STEPHANE BEUGREBridji Stephane TohouriSalime K. DIAWARAKoffi Hermann KOUABENANANNICK DOMINIQUE DOLEA