Mobilité et accès à la ville pour le travail des populations pauvres du périurbain d’Oran

Version 1

    Dans la métropole d’Oran, les espaces périurbains sont marqués à la fois par le sous-équipement et une offre en transport qui ne répond pas aux besoins de déplacements de leurs résidents. Dans ce contexte d’urbanisation très rapide, la population, souvent pauvre, qui habite le périurbain connaît des difficultés pour satisfaire ses besoins de mobilité. Il s’agit de connaître dans quelle mesure ces difficultés de déplacements pour accéder aux lieux d’emplois contribuent à renforcer les situations de précarité des habitants du périurbain. Dans un premier temps, l’étude de l’étalement urbain vise à identifier les caractéristiques de la croissance urbaine et les conséquences de cette urbanisation sur les conditions de déplacement. Des entretiens auprès de 40 ménages localisés dans huit zones périurbaines, où les pauvres sont nombreux, permettent de comprendre les contraintes d’accès à l’emploi rencontrées par les actifs pauvres du périurbain. En conclusion, sont évoqués les risques d’exclusion que peut entraîner le manque d’accessibilité à la ville-centre.

    https://cdlm.revues.org/4706

     

    ENG

    In Oran metropolitan area, the distant suburban areas are marked at the same time by the underequipment and a transport supply which does not meet the needs for daily trips of their residents. In this context of the fast urbanization growth, the population often poor, which live in the distant outskirts, has problems to satisfy their needs for daily mobility. This article considers the conditions of access to the city centre for poor workers. It aims at understanding to what extent these travel barriers contribute to reinforce the precarious conditions of life and the segregation of the inhabitants in the outer suburbs. First, the study of urban sprawl identifies the characteristics of the urban growth and the consequences of this urbanization on the mobility conditions. The interviews with 40 households located in eight districts of the distant suburban areas, from poor to middle class, make possible to understand the constraints of access to employment met by the active poor living in these places. In conclusion, are mentioned the risks of social and territorial exclusion than can be related to the lack of accessibility to the city-centre.

     

    Kouamé Sylvestre KOUASSIDavid Aurelie KOUASSIPatrick Morel KouadioYao Guy Pacôme AdingraKouakou Camille GOLISerge BROURamatou YEOHmarie-pascale bayeKouamé Serge KOUAKOUAhou juliette KouassiYao Guy Pacôme AdingraDAVID RUTH KOUASSIKouassi Jacques Florentin KouaméKouakou noel KouameAmani Kévin KOUAKOUMonné Marie Nadège GONDO