JUMIA FOOD: "Principe de livraison"

Version 3

                Présent dans 21 ans pays d’Afrique, Le groupe Jumia est constitué de 8 business tous liés à des plateformes en ligne qui mettent en relation un vendeur et son client. L’un de ces business est « Jumia Food », une plateforme qui permet aux personnes de commander des repas auprès de plusieurs restaurants de leur ville et de se faire livrer rapidement chez eux ou sur leur lieu de travail.

    Aujoud’hui l’OMA s’interesse au mode de livraison de la plateforme Jumia food en Cote d’Ivoire.

    Pour ce fait, nous avons posé trois questions à notre invitée du jour, mme Nadia Dosh , directrice génerale de Jumia Food.

    logojumia.png

    1.      Bonjour mme Dosh, parlez-nous du principe de livraison de Jumia Food. Comment cela fonctionne ?

         Jumia Food travaille avec différents prestataires logistiques. Tous les livreurs sont à moto car il est plus rapide de circuler en moto lorsqu’il s’agit de livraisons rapides. Certains prestataires utilisent des caisses de livraison, d’autres des sacs à dos de livraison. Que ce soit les caisses ou les sacs à dos nous nous assurons que le chaud reste chaud et que le froid reste froid. Une fois récupérée au restaurant, la livraison dure moins de 15 minutes ce qui garantit une conservation des aliments optimale. En effet lorsque vous commandez sur Jumia Food il faut savoir que le temps d’attente indiqué comprend deux choses : le temps de préparation au restaurant (en moyenne de 30 min) et le temps de livraison entre le restaurant et le client. Vous me direz mais ce temps-là varie selon l’éloignement du client, oui en effet mais nous avons fixé un maximum de 15 min et pour se faire nous avons limité la livraison à 5 km autour de chaque restaurant. Nous avons fait cela pour deux raisons :

    • Diminuer le temps d’attente du client. Si le restaurant met entre 30 et 45 min pour préparer, le livreur doit mettre en moyenne 15 min pour que le temps d’attente total pour le client n’excède pas 1 heure. Nous avons constaté que le client ne veut pas qu’on lui annonce un temps supérieur. Etant donné qu’il est très difficile d’obtenir des restaurants qu’ils cuisinent plus vite nous avons dû jouer sur la distance et le temps de livraison.
    • Plus de 15 minutes pour livrer ça entraine des plats qui arrivent tièdes voire froids, ce qui n’est pas agréable pour le client. Par ailleurs les embouteillages étant très fréquent sur Abidjan, une distance de plus de 5 km peut prendre beaucoup de temps.

     

    Jumia Food permet à des personnes travaillant ou habitant dans des zones reculées d’avoir accès à la restauration sans avoir à effectuer plusieurs kilomètres

     

    2.      Rencontrez-vous des difficultés lors de vos livraisons ? si oui, lesquelles ?

       Les plus grandes difficultés sont liées à l‘adressage presqu’inexistant en Côte d’Ivoire. Il n’y a pas de nom de rue, de numéro de porte. On se repère par des pharmacies, des commerces et ce n’est pas toujours évident. Nous avons aussi l’état des routes qui est souvent problématique surtout quand il s’agit de transporter de la nourriture. Aussi nous avons des problèmes de réseau, il est difficile de joindre le client par moment. Enfin nous avons des clients peu respectueux qui ne décrochent plus leur téléphone une fois le livreur sur place, ou ceux qui disent « je me suis déplacé entre temps », ou encore « j’ai changé d’avis, je ne veux plus ma commande ». Tout cela entraîne des échecs de livraison et une perte pour Jumia Food car une fois la commande récupérée au restaurant nous devons régler la facture à ce dernier. Nous mettons donc en place des systèmes de contrôle et avons une liste de clients à risque.

     

    Jumia Food est présent dans 12 pays d’Afrique

    3.      Jumia Food CI, ne livre pas dans certaines zones, exemple la zone de Yopougon, pourquoi ? Quelles solutions envisagez-vous pour rendre les services Jumia Food accessible à tous ?

    Jumia Food ne livre pas de certaines zones pour 2 raisons principales. La première est que les zones ne sont pas suffisamment sécurisées et les livreurs refusent de s’y rendre. La seconde raison, est l’insuffisance du nombre de restaurants proches de cette zone, donc assortiment à proposer aux clients trop faibles.

    Prenons l’exemple de yopougon, Jumia Food livrait dans cette zone au début mais des problèmes se sont posés. En effet, la commune de Yopougon se situe trop loin des restaurants (plus de 6km de distance), les clients se plaignaient constamment du temps de livraison et du fait que les plats arrivaient froids. Aussi il était difficile de trouver des livreurs pour se rendre dans cette zone. En effet les livreurs avaient tendance à refuser les commandes, Alors on a préféré arrêter les commandes plutôt que d’avoir des commandes non satisfaisantes.

    Mais cette année nous avons décidé de ré-ouvrir la zone mais qu’avec des restaurants situés à 5 km des zones de commandes. Il s’agira donc surtout de restaurants basés sur Yopougon. Nous allons aussi assigner quelques livreurs à la zone. Enfin nous n’ouvrirons la zone que la journée car les livreurs refusent catégoriquement d’y aller le soir pour des raisons de sécurité. Nous allons donc nous adapter au contexte et ré-ouvrir la zone en conséquence.

    team 1.jpg

    Mme Nadia Dosh et son équipe "Jumia Food"

     

    L’OMA remercie Mme Nadia Dosh, de nous avoir éclairé sur le mode de livraison de la plateforme Jumia Food. On comprend qu’en plus de livrer nos meilleurs restaurants chez nous, jumia travaille pour rendre ses services accessibles à tous.

    Je vous invite également à lire cet article pour en savoir davantage sur le concept « Jumia Food » et n’hésitons pas à télécharger gratuitement l’application Jumia Food pour tester (On attend vos retours ).

     

    NB :

    laurence UllmannKouamé Sylvestre KOUASSI marie-pascale baye