A la découverte de "EXPRESSOL", le vélo kiosque solaire et mobile...

Version 8

    Depuis quelques années, il est question de protection de l'environnement et de l'utilisation d'énergies renouvelables.

    Face à cette problématique, une startup africaine a développé un produit qui répond à ce besoin en y mettant sa petite touche, le vélo.

     

    C'est dans ce cadre que l'Observatoire des Mobilités Africaines qui se veut promouvoir la mobilité en Afrique est allé à la rencontre de cette jeune entreprise africaine dans le but d'en savoir plus sur ses activités à travers sa représentation en Côte d'Ivoire.

    districom2.png

    OMA : Pouvez-vous présenter svp ?

     

    Ursule : Je suis Mme Ba Loua Ursule, Office Manager de DCAFRIC (Districom Afric Group) en Côte d'Ivoire.

    DCAFRIC est une startup spécialisée la distribution et la commercialisation de produits dans les Energies Renouvelables.

     

    DCAFRIC se veut être une entreprise panafricaine, et est déjà présente dans 5 pays (Côte d'Ivoire, Uganda, Rwanda, République Démocratique du Congo et l'Afrique du Sud), couvrant ainsi l’Afrique de l’Est, l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest.

     

    OMA : Parlez-nous de votre produit EXPRESSOL ?

     

    Ursule : Notez bien qu’il s’agit d’une Gamme de produit EXPRESSOL®.

     

    Notre produit EXPRESSOL a été lancé en 2003 et enregistré au niveau de l'Office Ivoirien de la propriété intellectuelle (OIPI).

     

    EXPRESSOL est un kiosque solaire et mobile embarqué sur un vélo qui a la particularité d'être :

     

    • Une solution OPEXLESS :

    Contrairement à une solution à moteur qui engendre des coûts de carburant et de maintenance périodique, d’assurance, etc., les produits EXPRESSOL® sont des solutions sans OPEX (sans dépenses d'exploitation) et offrent, par conséquent, une meilleure rentabilité.

    • Une solution Verte :

    EXPRESSOL® est une solution verte, protectrice de l’environnement, grâce à l’utilisation du solaire et de la traction humaine. Ainsi, utiliser EXPRESSOL® plutôt qu’une solution à énergie fossile, revient à ancrer la dimension environnement dans l’ADN de la marque ou de la société qui va l’acquérir (oui EXPRESSOL est en *vente) et dans les activités opérationnelles.

    • Une solution de proximité efficiente :

    EXPRESSOL® est une solution de proximité, permettant, grâce à un fonctionnement par îlot, de mieux servir un territoire donné avec une couverture optimale des secteurs/îlots, confiés aux bénéficiaires.

    • Une solution plus inclusive :

     

    A équipement égal, EXPRESSOL®, permet d’inclure dans le projet un plus grand nombre de bénéficiaires autoentrepreneurs, contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté et le chômage des jeunes notamment.

     

    Aussi lorsque EXPRESSOL® est sur une zone, il permet de fournir certains services tels que :

     

    • Fournir de l’électricité à des personnes situées dans des zones reculées (exemple : recharger son téléphone) tout en
    • Offrir un service mobile (Exemple : achat de crédit téléphonique, data internet, téléphones et accessoires)

    Expressol compartiment pour charger les telephones.jpg

    • Partager du WIFI de courte durée (Exemple : avoir internet à partir de 50 F CFA pour 20 minutes)

    Expressol en mode hospot WIFI.jpgDes personnes connectées grâce à EXPRESSOL dans un quartier à Abidjan

    • Faire de la publicité

    Expressol Encart publicitaire.jpg

    Expressol Encart publicitaire 1.jpg

    OMA : pourquoi le vélo comme moyen de déplacement ?

    expressol au repos.png

    Ursule : Nous avons opté pour le vélo pour plusieurs raisons :

     

    •   La Mobilité que cela offre : le vélo permet d’aller à des endroits qui seront difficile d'accès pour une voiture
    •   Il est Economique, car il n’est plus nécessaire d’acheter du carburant
    •   Il est Ecologique, car il ne pollue pas l'environnement

     

    OMA : Quelles sont les difficultés que vous racontez sur le terrain ?

     

    Ursule : Permettez-moi de vous répondre en commençant par une petite anecdote :

     

    Il nous est demandé souvent si le courant délivré par notre système est un vrai courant et s'il peut même charger des téléphones (rire).

     

    Expressol a l'arret 1.jpg

     

    •   Il y a donc encore beaucoup d’Incompréhension de certaines populations sur fonctionnement de l’énergie solaire
    •   Il y a le Manque de piste cyclable au point où nos cyclistes sont obligés de rouler sur la même voie que les véhicules avec des risques d'accidents
    •   Il y a le Mauvais état général des routes
    •   Il y a, en fin, le Coût élevé du matériel solaire qui pèse négativement sur la vulgarisation de ce type de solution

     

    OMA : Nous sommes en 2030, quel moyen de déplacement voyez-vous ?

     

    Ursule : En 2030, il y aura selon moi, plus des véhicules électriques et solaires respectueux de l'environnement comme moyen de déplacement.

    On aura aussi une population qui se déplacera énormément à vélo car l'urbanisation sera ultra moderne au niveau de nos villes avec une forte réduction des distances vers les lieux fréquentés.

     

    OMA : Votre mot de la fin ?

     

    Ursule : J'invite nos gouvernements à s’investir à favoriser le développement du solaire, notamment par des exonérations fiscales, ou encore dans la formation des jeunes sur cette source d’énergie que la nature nous offre tous les jours. Ce qui aura pour avantage de faire baisser le coût d’acquisition des matériels solaires, voire même promouvoir une fabrication locale.

     

    Et pour terminer, je dirais ceci :

     

    « Il est plus facile pour l'Afrique de se développer grâce à l'énergie solaire, car nous avons du soleil en abondance sur notre beau continent. Mais pour cela, il faut une volonté forte de TOUS, gouvernants et gouvernés ! ».

     

     

    * Pour contacter Districom Afric :

     

    DCAFRIC sarl (DISTRICOM AFRIC GROUP Member)

    Tél  :          +27.21.81.36.366                

                      +225.22.50.48.85

     

    Mob :         +225.47.54.06.56                  

                       +225.03.70.30.05       

                       +32.485.98.53.75         

     

    Email : ursula.lukama@dcafric.com 

     

    Website: www.dcafric.com         

    Enregistrer

    Enregistrer