Quand la mobilité devient un calvaire au centre ville de Kinshasa!

Version 2

    Avec une population estimée pour l'année 2016 à 12 071 000 habitants sur une superficie de 9 965 km2, elle est la troisième ville la plus peuplée d'Afrique après Le Caire et Lagos et l'une des agglomérations les plus peuplées au monde.

    Kinshasa.jpeg

    Kinshasa est soumis simultanément à la pression démographique et à l'exode rural accéléré. Selon une étude menée par le PNUD en 2010, la ville de Kinshasa connait chaque année environ 450 000 personnes de plus.

    Au premier rang des problèmes engendrés par cette explosion urbaine se trouve la question de la planification urbaine notamment en termes de transport et d'aménagement.

    Certes, la ville s'est étalée mais tout en gardant un seul centre dans lequel plus de 70% d'activités socio-économiques sont concentrées. Kinshasa se présente par ce fait comme une ville mono polaire dont l'unique pôle est la Gombe. Ce pôle où se concentrent les activités politiques et économiques. D'ailleurs dans le langage courant, on dit « Na kei ville » pour désigner ce pôle prolifique où la majeure partie de la population se dirige le matin pour le quitter dans la soirée.

    Et cette occupation de la ville a une incidence sur la performance du réseau de transport. On assiste à une polarisation de transport par l'hyper centre de la Gombe créant des embouteillages dans tous les sens : l'insuffisance d'aires de stationnement, la confusion entre l'espace piéton et celui des automobiles à certains endroits entrainant ainsi la perte de temps, des accidents, des vols,... en un mot la congestion de la commune de la Gombe.

     

    Face à cela, l'administration est faible et n'arrive pas à répondre aux besoins et aspirations de la population urbaine en ce qui concerne le transport, la sécurité urbaine, l'organisation et la gestion spatiale.

    Au vu de cette situation, on pourrait se poser les questions suivantes :

    • Qu'est-ce qui explique la polarisation du transport par le centre des affaires ?
    • Quelle est la particularité de Kinshasa par rapports à d’autres agglomérations africaines ? Et ce qu'est ce qui les rapproche?
    • Quels sont les modes populaires de déplacement à Kinshasa ?

     

    Carlos KOFFI laurence Ullmann, marie-pascale baye, Cyriac Gbogou, ABIBA DIARRASSOUBA Sangboliéwa Lanzeny OUATTARA

     

     

     

     

    Enregistrer