TIC et transport : comment les TIC vont révolutionner notre rapport à la mobilité ?

Version 2

    Entre 2011 et 2015, le nombre de téléphone mobile en Afrique est passé de 500 millions à 850 millions. D’après le journal AfricTelegraph. La téléphonie mobile a connu une véritable percée sur le continent passant de moins de 10% en 2002 à plus de 50% aujourd’hui en 2015. avec des pics comme en Afrique du Sud où ce taux atteint les 89% (soit un taux égal à celui des Etats-Unis). Une croissance qui a déjouée toutes les prévisions initiales des différentes organisations.

     

    TIC.jpg

    Les TIC sont aujourd’hui un facteur décisif de développement sur le continent africain. Le concept « les TIC au service du développement » fait référence à l'utilisation des TIC à des fins de développement socioéconomique. Dans cette perspective, il vise à encourager l’intégration de ces outils dans les différentes activités humaines, qu’il s’agisse de l’informatisation des entreprises, dans les secteurs de l'éducation, de la santé ou qu’il s’agisse des grands projets innovants (infrastructures maritime, routière, aéroportuaire) ou encore dans les transports, etc.

    Entre autre domaines d’applications :

    • - transfert électronique de monnaie très développé sur le continent avec le concept de « Mobile money »
    • - révolution digitale pour les réservations de billet en ligne ou de véhicules de transport avec chauffeur (VTC)
    • - facilitation des transactions financières qui permettent de contourner les problèmes de pièces de monnaie au moment de passer à la caisse ou de régler la course en taxi,

    Les TIC s'affirment désormais comme des outils d’aide ou encore de catalyseur de développement.  En dépit du contexte actuel marqué par l’utilisation intensive des TIC dans de nombreuses activités, leurs apports dans le développement de l’Afrique restent encore faibles même si le rythme de pénétration est très soutenu.

    Dans ce contexte, ce qui est vrai pour les pays développés et émergents l’est-il tout autant pour les pays en développement et surtout pour l’Afrique ? La formule « TIC au service du développement » est-elle, relativement à l’Afrique, un simple slogan ou reflète-elle plutôt une réalité ?

    A travers cette interrogation, nous voulons plutôt nous intéresser particulièrement à l’utilisation des TIC dans les systèmes de transport (transport de personne ou de marchandise)

    sotra-wibus.jpg

    En tant qu’usager des transports ou automobiliste en Afrique, il s’agit de comprendre comment les TIC améliorent la mobilité quotidienne des personnes, mais aussi quelles améliorations apportent-elles dans la chaine de valeur des transports de marchandise ?

    Comment nous la percevons dans notre mobilité quotidienne ?

    Quel avenir donnons-nous  aux TIC dans le transport ?

    Merci donc à chaque membre de nous apporter sa contribution

     

    laurence Ullmann, AYA CHARLOTTE KOUAME EPSE KASSI Rusticot Droh De Bloganqueaux Soho, Simon Gresset, Serge Lida Dali. marie-pascale baye Cyriac Gbogou; Djané Dit Fatogoma Adou

    Enregistrer