Radars: quels impacts sur la sécurité routière ?

Version 2

    Etude réalisée par : L’INSEE

    Objectif : Evaluer l’effet local sur les accidents de la route des radars fixes installés en France depuis 2003.

    Pourquoi : La loi de 2003 renforçant la lutte contre la violence routière a notamment automatisé la chaîne contrôle-sanction par l’installation de radars fixes de contrôle de la vitesse. La forte baisse du nombre de morts sur les routes enregistrée depuis 2003 est régulièrement imputée aux radars sans que leur impact ait été sérieusement évalué.

    Méthodologie : Etude de l’évolution du nombre d’accidents sur les sites qui ont été équipés de radars par rapport aux sites qui ne l’ont pas été. (permet d'isoler l'effet direct des radars de l'effet des mesures de prévention d'ensemble ?)

    Résultats : L’installation de radars fixes a eu un effet significatif et important pour réduire le nombre d’accidents. Cependant, l’effet local des radars fixes s’atténue au-delà de six mois et le nombre d’accidents évités décroît tout en restant substantiel. Au total selon l’Insee, de 2003 à 2011, 740 décès, 2 750 blessés graves et 2 230 accidents auraient été évités grâce aux radars fixes.

    Conclusion : L'effet radar ne peut pas expliquer à lui seul l’évolution des chiffres nationaux de la sécurité routière.