Toyota and BMW agree to cooperate on advanced technology.

Version 3

    Toyota and BMW have finalized their agreement for long-term cooperation on the joint development of a fuel cell system, lightweight components and new generation lithium-ion batteries.

     

    This cooperation will also enable the two groups to jointly develop a mid-sized sports vehicle by combining their respective expertise. «Toyota and BMW have seized this unique chance to lead the sector towards mobility of the future. We are going to play a central role in the definition of tomorrow’s vehicles», declared Herbert Diess, Member of BMW’s board.

     

    In detail, the two groups aim to develop together all the propulsion components of a fuel cell vehicle, including the hydrogen tank, the electric motor and other key components by 2020.

     

    Their collaboration will also include the composite materials necessary for lightweight vehicles and lithium-air batteries with a greater energy density than today’s cells.

     

    ********************

     

    Toyota et BMW ont signé un accord dans les futures technologies "vertes"


    Toyota et BMW ont concrétisé leur collaboration dans les énergies et les matériaux du futur en signant un accord à long terme portant sur diverses technologies, dont les piles à combustible, l’allègement des véhicules ou encore les batteries lithium-ion de nouvelle génération.

     

    Cette coopération doit également permettre aux deux groupes d’étudier rapidement le développement conjoint d’un véhicule de sport de dimensions moyennes combinant leurs savoir-faire respectifs. "Toyota et BMW saisissent cette chance unique de mener l’industrie vers la mobilité de l’avenir. Nous allons jouer un rôle central dans la définition des véhicules de demain", a déclaré Herbert Diess, membre du conseil d’administration de BMW.

     

    Dans le détail, les deux groupes ambitionnent de concevoir ensemble tous les éléments de propulsion d’un véhicule à pile à combustible, y compris le réservoir à hydrogène, le moteur électrique et d’autres composants clé, d’ici à 2020.

     

    Leur champ commun de travail portera également sur les matériaux composites pour alléger les voitures et les batteries au lithium utilisant un nouveau processus d’échange de charges permettant une réduction de l’encombrement du dispositif.