Coal defying oil

Version 1

    At a time when Europe is setting its objectives to further develop carbon-free energies (like wind or solar), the use of coal has not disappeared. Quite the contrary! According to the International Energy Agency (IEA) this energy, often described as «19th century» has met half the energy requirements of the last decade and should, according to forecasts, equal the consumption of oil by 2017. Who or what are the drivers of this growing demand? India and China. The Middle Empire opens a coal-fueled power station every week… And according to the IEA, the world will consume in the space of five years 4.32 billion tons of oil equivalent (btoe) for coal compared with 4.85 btoe for oil. Demand should grow in all areas of the world with the exception of the United States where shale gas is plentiful, cheap and less polluting and is replacing coal for electricity production. 

     

    ****************


    Le charbon défie le pétrole


    À l’heure où l’Europe se fixe des objectifs pour développer davantage les énergies dépourvues de pétrole (comme l’éolien ou encore le solaire), l’usage du charbon ne disparaît pas pour autant. Bien au contraire ! Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), cette énergie, décrétée « du XIXe siècle », a satisfait la moitié des nouveaux besoins énergétiques au cours de la dernière décennie et devrait, selon les pronostics, égaler la consommation de pétrole d’ici à 2017. Les locomotives de cette demande ? L'Inde et la Chine. L’empire du Milieu inaugure une centrale à charbon toutes les semaines… Toujours selon l’AIE, le monde consommera d’ici 5 ans 4,32 Mdt équivalent pétrole de charbon contre 4,85 Mdt pour l’or noir. La demande devrait progresser dans toutes les régions du monde, à l’exception des États-Unis, où le gaz de schiste, abondant, bon marché et moins polluant, se substitue au charbon pour la production électrique.