PSA Peugeot Citroën presents a hybrid gasoline-compressed air vehicle

Version 4

    PSA Peugeot Citroën has unveiled a project for a gasoline hybrid vehicle where compressed air replaces the electric component and which could be on the market from 2016. «This is a key step in the path toward fuel consumption of 2 l/100 km», declared Philippe Varin, President of the group.

    This innovation uses a gasoline motor, a unit to store energy in the form of compressed air, a hydraulic motor-pump assembly and an automatic transmission working with a specially developed gearbox, explained the automaker. This allows «the recovery of energy from braking and deceleration», explained the project manager Karim Mokaddem. This type of vehicle operates on compressed air over short distances, in towns for example, before the internal combustion engine takes over again. The new technology only consumes 3 l/100 km and functions in town at 60 % in zero emission mode. In addition it presents the advantage of being easy to adapt for cars and utility vehicles, to be «independent of climatic conditions and the maintenance and recharging networks», contrary to electric vehicles, boasted Karim Mokaddem.

    The PSA project was developed within the framework of a joint venture with the French state, which has a minority holding. «This is an exemplary partnership, since it is a breakthrough innovation», applauds Philippe Bouyoux, the Deputy Commissioner General for Investment. Bosch and Faurecia are associated with the project, which provides a 45 % fuel saving in city driving which should enable PSA to «maintain its leadership in terms of CO2 emissions», indicated Philippe Varin. The objective of this project is to lower vehicle CO2 emissions from 125 g/km to 70 g/km. PSA will present its new Hybrid Air technology in greater detail in March, during the Geneva Motor Show. A model equipped with this technology will be «a vehicle affordable to the great majority», declared the Director of Research and Development Guillaume Faury.

    PSA has presented its new Efficient Modular Platform 2 (EMP2), which will be used to manufacture future models of sedans, coupes, hatchbacks, minivans and recreational vehicles. It is already in use in the Sochaux plant in France and the Vigo plant in Spain, and soon in Wuhan in China starting in 2014.


    ******************


    PSA Peugeot Citroën présente un projet de véhicule à air comprimé


    PSA Peugeot Citroën a dévoilé un projet de chaîne de traction hybride essence fonctionnant grâce à de l’air comprimé, qui pourrait équiper des véhicules commercialisés à partir de 2016. « C’est une étape clé vers la voiture aux 2 litres aux 100 km », a déclaré Philippe Varin, président du groupe.

     

    Cette innovation repose sur l’utilisation d’un moteur à essence, d’un stockeur d’énergie sous forme d’air comprimé, d’un ensemble moteur-pompe hydraulique et d’une transmission automatique via une boîte de vitesses développée spécialement, a expliqué le constructeur. Ceci permet « une récupération de l’énergie au freinage et à la décélération », a expliqué le chef de projet Karim Mokaddem. Ce type de véhicule fonctionne à l’air comprimé sur de courtes distances, en ville par exemple, avant que la propulsion thermique ne se réenclenche. La nouvelle technologie permettrait de consommer seulement 3 litres d’essence aux 100 km et de fonctionner en ville à 60 % en mode «zéro émission ». Elle présente en outre l’avantage d’être facilement adaptable sur des voitures et des utilitaires, d’être « indépendante des conditions climatiques et du maillage du réseau de maintenance » ou de recharge, contrairement aux véhicules électriques, a vanté M. Mokaddem.

     

    Le projet de PSA a été développé dans le cadre d’une coentreprise avec l’Etat, qui détient une part minoritaire. « C’est un partenariat exemplaire, car c’est une innovation de rupture », s’est félicité Philippe Bouyoux, commissaire général adjoint à l’investissement. Bosch et Faurecia sont associés au projet, qui permet de réaliser une économie de carburant de 45 % en ville et qui doit permettre à PSA de « maintenir son leadership en terme d’émission de CO2 », a indiqué M. Varin. L’objectif de ce projet est de faire baisser à environ 70 g/km les émissions de CO2 du véhicule, contre environ 125 g/km généralement. PSA présentera sa nouvelle technologie Hybrid Air plus en détail au mois de mars, à l’occasion du Salon de Genève. Un modèle équipé de ce dispositif sera « une voiture accessible au plus grand nombre », a déclaré le directeur de la recherche et du développement Guillaume Faury.

     

    PSA a par ailleurs présenté sa nouvelle plateforme baptisée « EMP2 », sur laquelle seront construits ses futurs modèles de berlines, coupés, breaks, monospaces et véhicules de loisir. Elle est déjà présente dans les usines de Sochaux en France et de Vigo en Espagne ; elle fera son apparition à Wuhan en Chine à partir de 2014.