EV: Commission to extend the network of charging stations in Europe

Version 2

    At the end of January the European Commission presented a plan of action to ensure that every member country installs a minimum number of charging stations by 2020. The network would then increase from 14,459 electric vehicle charging stations in 2011 to 795,000 public ones (for example in supermarket car parks) in the 27 EU member nations in seven year’s time. By taking into account private charging points (in company premises, notably) the figure would be nearer 8 million charging stations. Brussels estimates that the project will cost a total of 10 billion euros.

     

    Certain European countries have few or no charging stations (only one in Bulgaria and none in Sweden). France had 1,600 public charging stations in 2011. The Commission hopes that by 2020 the network will have grown to include public 97,000 charging stations and an overall total of 970,000.

    The Commission hopes to impose a common standard for charging stations in Europe. They have not opted for the Schneider solution, chosen by France, which means France will have to change all its existing plugs.

     

    Lastly the Commission wants Liquid Natural Gas (LNG – used by trucks) stations every 400 km on the main highways by 2020 and Compressed Natural Gas (CNG – used by certain cars) stations every 150 km.

     

    *******************


    V.E. : la Commission veut élargir le réseau de bornes de recharge en Europe

     

    La Commission européenne a présenté fin janvier un plan d’action visant à imposer l’installation d’un nombre minimum de bornes de recharges à chaque Etat membre à l’horizon 2020. Le réseau passerait ainsi de 14 459 bornes pour véhicules électriques en 2011 à 795 000 points ouverts au public (dans les supermarchés par exemple) dans les 27 pays membres de l’UE d’ici à sept ans. En prenant également en compte les points de recharge privés (au sein de locaux d’entreprise, notamment), le chiffre approcherait même les 8 millions de bornes. Bruxelles estime que son plan coûtera 10 milliards d’euros.

     

    Certains pays d’Europe sont dépourvus de bornes de recharge pour véhicules électriques (une seule en Bulgarie, aucune en Suède). La France disposait de 1 600 points de recharge publics en 2011 ; la Commission souhaite que, d’ici à 2020, elle porte son réseau à 97 000 bornes ouvertes au public et à 970 000 bornes au total.

     

    La Commission souhaite également imposer des standards communs pour toutes les bornes de recharge en Europe. Elle n’a pas retenu la solution de Schneider, choisie par la France ; l’Hexagone va donc revoir toutes les prises déjà existantes sur son territoire.

    Enfin, la Commission veut que des stations de ravitaillement en GNL (utilisé par les poids lourds) soient disponib

    les tous les 400 km sur les principales autoroutes d’ici à 2020, et que des points de ravitaillement en gaz naturel comprimé (utilisé par certaines voitures) soient proposés tous les 150 km.