Automakers are keen to accelerate e-mobility

Version 3

    The College of European Commissioners discussed clean fuels during a debate on January 9. The automakers for their part are calling for a clearer framework for electromobility, e-mobility.

     

    ACEA (European Automobile Manufacturers’ Association) regrets that the potential of electric vehicles is not being fully exploited to render mobility more sustainable. They explain this by a lack of progress on recharging standards, by insufficient support for research and development and by a poorly defined vision for infrastructure.

     

    «There will only be real progress once there is full cooperation between suppliers, infrastructure providers, energy sector, standardization agencies and the automobile industry – with the support of national governments and European institutions», esteems Ivan Hodac, Secretary General of the ACEA. The automakers insist on the need for standardization of connections between the energy network and the plug-in vehicles, by introducing also a single system of standard plug, for the vehicles and infrastructure. In Europe an agreement has been reached for a proposal concerning a standard charging system.

     

    *************************

     

    Les constructeurs d’automobiles veulent accélérer l’e-mobilité

     

    Le collège des commissaires européens discutera des carburants propres lors d’un débat d’orientation qui aura lieu le 9 janvier. Les constructeurs d’automobiles appellent, pour leur part, à instaurer un cadre plus clair pour la mobilité électrique, l’e-mobilité.

     

    L’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) regrette que le potentiel des voitures électriques ne soit pas pleinement exploité pour rendre la mobilité plus durable. Elle explique cela par un manque de progrès sur les normes de recharge, par le peu de soutien accordé à la recherche et au développement, et par une vision mal définie des infrastructures.

     

    « Il n’y a aura de progrès véritables que s’il y a une pleine coopération entre les fournisseurs, les compagnies d’infrastructures, le secteur de l’énergie, les organes de standardisation, et l’industrie automobile - avec le soutien des gouvernements nationaux et des institutions européennes », estime Ivan Hodac, secrétaire général de l’Acea. Les constructeurs d’automobiles insistent sur la nécessité de standardiser les connexions entre la grille électrique et les véhicules électriques rechargeables, en introduisant également un seul système de prise harmonisé, tant du côté des véhicules que des infrastructures. Ils se seraient déjà mis d’accord sur une proposition de système de charge commun en Europe.